image
Les meilleurs soins de santé ici,
de la naissance à la fin de vie!
image
image

Modernisation UCDG

Affiche caroussel 2021_projet

Visuel de la campagne 2021-2022

Vidéo du projet de modernisation de l'Unité de courte durée gériatrique

Contexte du projet

Une grande partie des installations à l’Hôpital Sainte-Croix (71 % de la superficie) a été construite entre 1949 et 1964. Les installations sont vétustes et les activités cliniques ne répondent plus adéquatement aux besoins actuels, d’où la mise en place d’un projet majeur de modernisation des installations de santé de la MRC de Drummond. Ce projet comporte plusieurs volets dont la modernisation et la relocalisation de l’Unité de courte durée gériatrique (UCDG).

Rôle de l’UCDG

Cette unité reçoit une clientèle ayant un profil gériatrique dont l’état s’est détérioré de façon importante. À la suite d’une évaluation réalisée par une équipe interdisciplinaire, une réadaptation précoce est effectuée dans le but d’éviter ou de freiner la perte d’autonomie.  À l’UCDG de l’Hôpital Sainte-Croix, plus de 65 % de la clientèle est en mesure de retourner dans son milieu d’origine après y avoir séjourné moins d’un mois (durée du séjour moyen de 25,5 jours). Les autres usagers sont orientés vers une ressource d’hébergement répondant à leurs besoins.

Les raisons les plus fréquentes d’admission sont en lien avec des troubles cognitifs ou des conditions médicales telles que les problèmes cardio-vasculaires, ostéo-articulaires, etc. À noter que les interventions précoces sont indispensables pour éviter ou ralentir la perte d’autonomie chez la clientèle gériatrique.

État de situation à l’UCDG 

La plupart des chambres à l’UCDG compte 3 lits, ce qui ne répond plus aux normes de sécurité de la clientèle. Cela peut favoriser la transmission d’infections chez une clientèle déjà vulnérable. Cette situation contrevient également aux besoins d’intimité de la clientèle. Un hôpital de l’envergure de Sainte-Croix a besoin d’une unité de courte durée gériatrique optimale, afin de répondre adéquatement aux besoins de la clientèle. 

Voici des statistiques couvrant la période du 1er avril 2019 au 31 mars 2020.

•    18 lits
•    256 admissions
•    Taux d’occupation de 97,4 %
•    Délai d’attente avant l’admission : 1,4 jour
•    Les 65 ans et plus constituent 97,9 % de la clientèle (75 ans et plus : 82,5 %)
•    Durée de séjour moyen de 25,5 jours
•    65,1 % de la clientèle retourne dans son milieu d’origine

Considérant le vieillissement de la population et la volonté de la majorité des ainés de demeurer dans leur domicile le plus longtemps possible, les services de l’Unité de courte durée gériatrique seront de plus en plus importants au cours des prochaines années. Actuellement, les services offerts ne sont pas complets comparativement à d’autres UCDG au Québec. Cela est dû principalement au manque d’espace clinique à l’Hôpital Sainte-Croix. La relocalisation de la pédiatrie et du centre de naissances au Centre famille-enfant Girardin en 2018 permet maintenant d’améliorer les installations existantes, car beaucoup d’espace a été libéré avec ce déménagement.

Modernisation et relocalisation de l’UCDG au 4e étage de l’Hôpital Sainte-Croix

La nouvelle UCDG apportera beaucoup d’amélioration aux usagers, que ce soit sur les plans du confort, de l’intimité, de la sécurité et de l’humanité. Les services dont ils ont besoin seront tous à proximité, soit à même l’unité ou dans un local adjacent. Actuellement, pour certains services les usagers doivent se déplacer à un autre étage.

Chambres individuelles avec commodités
Les chambres seront individuelles seront toute dotées d’une salle de bain. Présentement, il n’y a qu’une toilette par chambre et une salle de bain commune inutilisable en temps de pandémie (les soins d’hygiène s’effectuent à l’aide de lavabo). De plus, les chambres seront plus spacieuses pour offrir de meilleures conditions de mobilisation et de déplacement. Comme il n’y aura qu’un seule personne par chambre, les risques d’infection seront réduits considérablement, en plus d’offrir une plus grande intimité aux usagers.

Chambre 2_Web

Ajout d’une salle à manger et d’une salle de repos
La nouvelle unité prévoit une salle à manger pour les usagers. Actuellement, ils doivent prendre leur repas dans les chambres, ce qui ne favorise pas la socialisation. Cela est fondamental dans un processus de réadaptation. De plus, il y aura une salle de repos où les usagers pourront rencontrer leur famille dans un lieu plus convivial qu’une chambre.

Salle a manger 1_W

Corridors plus larges et plus dégagés
Les corridors seront beaucoup plus larges qu’actuellement, afin d’y faciliter les déplacements en toute sécurité. Les corridors seront entièrement dégagés, puisque des alcôves seront aménagés, pour ranger les chariots et les autres équipements. En plus d’améliorer la sécurité, le coup d’œil sera plus attrayant car les usagers n’auront plus l’impression de se trouver en milieu hospitalier.

Nouveau mobilier et décoration comme à la maison
 La nouvelle unité sera dotée de mobilier neuf et adapté à la clientèle. Un soin particulier sera apporté à la décoration, afin que les usagers se sentent comme à leur domicile familial. Les fonds consacrés par la Fondation permettent de bonifier les standards du milieu hospitalier.

Poste infirmier plus fonctionnel et plus confidentiel
La nouvelle unité aménagera un poste infirmer répondant aux besoins du personnel tout en assurant la confidentialité des échanges entre les professionnels. Le poste infirmier sera également situé à un endroit  permettant une surveillance adéquate des usagers.

Reception 3_w

Déménagement du plateau de réadaptation près de l’UCDG
Un plateau de réadaptation sera aménagé à proximité de l’UCDG afin d’améliorer la fluidité des services. Actuellement, l’UCDG est situé au 7e étage de l’Hôpital Sainte-Croix, alors que le plateau de réadaptation se trouve au 5e étage. Ce plateau est actuellement exigu et limite grandement les interventions. Le futur plateau de réadaptation offrira plus d’espace et on pourra y installer davantage d’appareils (barres parallèles, matelas de sol, vélos stationnaires, bref tout ce qui contribue au renforcement physique). 

PHYSIO 1_web

Déménagement de l’Unité réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) près de l’UCDG
Dans un deuxième temps, l’URFI, actuellement au 3e étage de l’Hôpital Sainte-Croix, sera installé près de l’UCDG. En aménageant sur le même étage les unités de courte durée gériatrique et de réadaptation fonctionnelle intensive, ainsi que le plateau de réadaptation, les services seront optimisés et plus fluides pour les usagers. 

Ajout d’un mini-appartement pour l’évaluation et la réadaptation à l’URFI
Afin de bien évaluer la situation d’une personne en perte d’autonomie, il est primordial de la voir évoluer dans le même environnement que son domicile. C’est pourquoi un mini-appartement sera aménagé. On y trouvera, entre autres une cuisinette avec différents appareils comme une cuisinière et un four micro-ondes, ainsi qu’une salle de bain complète. En plus d’évaluer, par exemple, si une personne est en mesure de préparer un repas ou de prendre un bain, le min-appartement va permettre la réadaptation dans les mêmes conditions que la maison.

Cuisinette_W

DONNER POUR LA MODERNISATION DE L'UNITÉ DE COURTE DURÉE GÉRIATRIQUE